Un message de Simon Durivage

Chers amis de FENDLI et du Village Notre-Dame-de-Lourdes

Un mot pour vous donner quelques nouvelles de ce qui se passe au Village au milieu des troubles politiques qui secouent Haïti depuis deux semaines. Je viens de parler à Maud Laurent, notre courageuse directrice du Village et voici ce qu’elle m’a dit.

En premier lieu, jusqu’à maintenant, les enfants et le foyer sont en sécurité. Deux ou trois mendiants sont venus demander à manger, mais il n’y a eu aucune attaque contre les lieux mêmes. 

Cela dit, la vie n’est pas facile. Pour obtenir des fruits et des légumes, Maud doit payer des gens qui prennent le risque d’aller en acheter, car tout est bloqué à Croix-des-Bouquets. Donc, la nourriture est plus rare et… plus chère. D’autant plus que ces troubles ont eu pour effet de dévaluer considérablement la Gourde, la devise haïtienne.

Toutes les écoles et universités sont fermées depuis deux semaines. Les grands doivent donc rester toute la journée au foyer. Heureusement, deux bénévoles québécoises sont là pour trois semaines et elles aident Maud à encadrer et occuper les enfants.

Hier, le président s’est adressé à la nation et il a affirmé qu’il ne démissionnerait pas comme le demande la majorité de la population. Il a l’appui des américains qui insistent pour qu’il tienne bon. Mais la révolte des deux dernières semaines est pas mal plus sérieuse, semble-t-il, que les manifestations de juillet dernier qui avaient duré une semaine. C’est dans toutes les villes du pays qu’il y a de la casse et de la violence, pas seulement à PAP.

Voilà pourquoi les huit bénévoles de FENDLI, dont notre présidente France et moi-même, qui devions aller au Village NDL ces prochains jours avons décidé de reporter notre séjour en mars, en autant que la situation ne se détériore pas. Espérons-le.

Cela dit, rien ne nous empêche d’envoyer de l’argent à Maud dès que les banques rouvriront et si nous pouvons compter sur un petit élan de votre générosité, nos enfants l’apprécieraient assurément.  Vous pouvez faire votre don directement sur notre site web ou par e-transfer à paiement@fendli.org

N’hésitez pas à nous suivre sur Facebook également!

Simon Durivage

porte-parole de FENDLI

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment ce contenu :